top of page

Spectacles

philsable1.jpg
zoésable3bis.jpg

Le soupir du sable

Le soupir du sable est un moment d’échange entre un père, Philippe De Sousa, musicien de guitare portugaise, et sa fille, Zoë De Sousa, danseuse. Le duo se fonde sur un passé commun : la culture du fado, ses chants et ses vitalités. C’est à partir de cet héritage que les deux artistes développent leur pratique actuelle (la danse contemporaine pour l’une, les synthétiques modulaires pour l’autre) déployant alors un nouveau champ créatif, où se rencontrent musique traditionnelle et électronique, chant et danse, fille et père. Le soupir du sable rassemble des histoires liées au fado, vouées à être transformées, réinterprétées, au coeur d’un dialogue filial et artistique.

Création et collaboration : Zoë et Philippe De Sousa

Création visuelle : Fabienne Huygevelde

Avec le regard de May De Sousa, Mélusine Mayance, Corentin Nagler et Nathalie Pubellier

 

Production Laboratoire Robespierre - Claudia Poulsen

Avec le soutien du : CND, La Briqueterie CDCN, La Distillerie, le CDBM, La Maison du Portugal / Fondation Gulbenkian, Le Théâtre Berthelot, La SPEDIDAM.

Remerciements à Sylvie Huygevelde pour sa donation

img45.jpg

Doudouesque

Doudouesque est un spectacle de danse et de manipulation d'objet adapté au tout-petit, il aborde la découverte de soi-même, de son corps et des émotions qui nous traversent.

 

La scénographie composée d’un castelet, de tissus souples et de ballons éveillera la curiosité et l'attention des enfants.

 

Les actions du danseur et de la manipulatrice/musicienne modifieront cet univers tout au long du spectacle pour faire voyager les enfants de l'imaginaire au concret, en associant des couleurs et des visages symbolique (smileys) à chaque émotion.

 

Les personnages et leur doudou racontent "quand toutes les émotions se mélangent cela fait du bien d'en parler à quelqu'un…"

Harpe et manipulation d'objets : Sophia Hoffmann Concept et danse : Julien Aubert

 

Textes enregistrés : les enfants de l'atelier théâtre Léo Lagrange Tours Nord

 

Montage Sonore : Messaoud Bouzid Création graphique : Mickaël Chapson Soutiens : Léo Lagrange Gentiana, Cie Off.

Manifeste 2.jpg

Manifeste

Manifeste est un projet chorégraphique d'embellissement des coins délaissés, sans fonction, afin de sensibiliser le regard et révéler - peut-être - de nouveaux territoires urbains ou patrimoniaux.

Un projet autant artistique qu'urbanistique, qui prend la forme d'un chantier chorégraphique sur le territoire d’un quartier et propose ainsi un nouveau regard sur les espaces morts, les coins vides et délaissés ; les espaces urbains non utilisés d’habitude, qui n’ont pas de fonction, qui sont des interstices, des anomalies. Afin de suspendre le temps d'un trajet ou d'insuffler la poésie dans le quotidien, via un solo dansé, qui habite cet espace invisible d'habitude.

Avec Manifeste, on tente de requestionner et révéler cette poésie du quotidien, des coins et des recoins qui ne servent d’habitude qu'à déposer les ordures. Avec l'idée sous-jacente de s’emparer de ces espaces inutilisés et d'en faire ainsi des lieux d’expression, les rendre plus beaux, tout simplement.

Concept / danse : Eva Klimackova

Performance : Eva Klimackova

Production : Cie E7KA

Soutiens : Projet soutenu par la ZEF – Zone d’Expérimentation Facilitée, un projet de la Ktha Cie

Crédit photo © Yann Le Bras

image1.jpg

Concrete Boléro

Concrete Boléro est une performance alliant musique et danse, mettant en situation un processus de recherche et d'expérimentation autour du mouvement et du son. Une conversation entre deux visions, deux pratiques, deux arts, deux vies.

La création d'un environnement dans lequel la recherche, l'expérimentation et l’expression d’idées nouvelles sont un moteur de créativité.

Le mouvement capté par des micros génère du son qui est ensuite sculpté et retravaillé à l’aide de synthétiseurs, de pédales d’effets et de bandes magnétiques. Étant amplifié par des enceintes, il génère également du feedback créant ainsi une boucle sonore et donc une matière en plus avec laquelle nous pouvons travailler. Nous travaillons et composons avec de la matière sonore qu’elle soit acoustique ou électronique.

 

Pour exemple, une boucle peut être enregistrée sur bande (tape loop) afin de créer un motif rythmique répétitif unique. Ce motif peut servir de base rythmique pour la danse et la musique.

 Concept/Performance : Germain Guilbault, Pierre d'Haveloose

Merci pour votre envoi
bottom of page